Ké Huelga Radio

Mexico : alerte rouge sur les ondes libres

Viernes 13 de noviembre de 2015

Mardi 27 octobre 2015.

Le jeudi 22 octobre, nous avons constaté qu’un signal radio brouillait les ondes hertziennes de la fréquence 102.9 FM de la radio Ké Huelga. L’interférence se manifestait sous forme de coupures intermittentes dans la zone sud de la Cité-Monstre, Mexico.

C’est une attaque de plus contre la liberté d’expression des médias libres.

Ces interférences sont partie prenante d’une offensive visant à étouffer les voix dissidentes et critiques vis-à-vis des pouvoirs criminels qui gouvernent le Mexique. Assassinats, menaces de mort, violations de domicile, passages à tabac font partie des « techniques » employées par les gouvernements contre les animateurs et les projets des médias libres, communautaires et indépendants :

■ Le 31 juillet 2015, Rubén Espinosa, Nadia Vera, Yesenia Quiroz, Mile Virginia Martin et Olivia Alejandra Negrete ont été assassinées dans le quartier Narvarte. Nadia et Rubén avaient quitté Veracruz, suite à des menaces et des agressions, pour ce dernier, du fait de son travail de reporter-photographe.

■ Des membres de l’agence autonome de communication SubVersiones ont reçu ces derniers mois des menaces et des intimidations, l’une des plus graves a touché Heriberto Paredes, menacé de mort par un inconnu le 31 août 2015.

■ La complète inefficacité des mécanismes officiels de protection des journalistes a été démontrée par la violation des domiciles des journalistes Flor Goche et Elva Mendoza, collaboratrices de Desinformémonos et Contralínea, opérée par des inconnus le 8 septembre 2015.

■ N’oublions pas non plus que le 21 septembre une attaque d’un groupe de choc a détruit le studio de Regeneración Radio et que nos camarades ont subi ces derniers mois diverses agressions physiques ainsi que des menaces de mort.

■ Des membres de HIJOS México ont également dénoncé les agressions dont ils ont été victimes, notamment des intimidations par téléphone, le vol de fonds de l’organisation et une violation du domicile de l’un de ses membres par des hommes armés, survenue le 15 octobre 2015.

■ Certains membres de la radio Ké Huelga ont été harcelés récemment. Une première fois le 9 octobre vers 20 h 30 ils ont été suivis par deux individus à bord d’un véhicule. La seconde intimidation a eu lieu le vendredi 23 octobre, en sortant du studio de la radio, les camarades se sont rendu compte qu’ils étaient observés.

Du fait de ce climat répressif, nous considérons que les interférences sur nos ondes FM font partie des actions gouvernementales contre les médias libres et les animateurs ou journalistes indépendants qui y travaillent. C’est sans doute le point de départ de mesures plus agressives à notre encontre, c’est pourquoi nous demandons à tous les camarades d’être sur leurs gardes et de se tenir prêts à défendre cet espace de communication libre.

Nos activités s’appuient sur les libertés d’expression et d’opinion aujourd’hui niées par l’État. Elles sont pourtant confirmées par la Déclaration universelle des droits de l’homme, dont l’article 19 stipule : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

Nous lançons un appel à tous nos camarades à suivre nos émissions sur 102.9 FM et à chercher la meilleure réception en bougeant les antennes de leur radio, ou bien en allant sur Internet à l’adresse : http://kehuelga.net:8000/radio.ogg Nous vous invitons aussi à consulter notre page internet : http://kehuelga.net

Nos contacts en cas d’urgence et de mise hors service des adresses habituelles sont :

courriel : kehuelga@riseup.net

http://giss.tv:8000/kehuelga.ogg

http://kehuelga.noblogs.org

La répression et les intimidations du gouvernement ne nous feront pas taire, au contraire : ils n’éteindront pas les voix de ceux qui, jour après jour, luttent et construisent un autre monde dans les rues, les quartiers, les villes et les communautés de ce pays en guerre.

Ké Huelga Radio

libre, sociale et contre le pouvoir

102.9 FM

Source : Ké Huelga

Traduit par Ana

Merci encore à La voie du jaguar ->http://lavoiedujaguar.net/Mexico-alerte-rouge-sur-les-ondes


Portada del sitio | Contacto | Mapa del sitio | | Estadísticas del sitio | Visitantes : 857 / 4315508960

Seguir la vida del sitio es  Seguir la vida del sitio Noticias   ?

Sitio desarrollado con SPIP 3.0.22 + AHUNTSIC

Creative Commons License